Grande cause de la violence : la surpopulation

(de Eric Oullereau)

Great source of violence : overpopulation


 

Une grande cause de violence et de problèmes en France et en Ile-de-France en particulier : la surpopulation, et comment l'éviter

 

Commentaire ajouté à la fin de l'enquête "Enquête Développement durable" (adressée le 07.10.08)

pour la Seine-Saint-Denis, Conseil Général :

 

"Eric Oullereau….(coordonnées) »

 

"Nous ne sommes pas faits pour vivre en Seine-Saint-Denis ni à Paris.

Des médecins nutritionnistes sont là pour le dire (travaillant à l'hôpital).

Déjà, l'espérance de vie est de 10 ans supérieure dans le sud de la France que dans le nord, selon eux.

Ensuite selon eux, pour manger du sain, il fait manger les fruits et légumes dans l'heure pour avoir le maximum de leurs propriétés.

C'est impossible en France, toute l'année.

Donc toute personne qui parle de développement durable en France, est en opposition avec les observations de ces spécialistes comme de celles du commun des mortels qui a un peu fait attention. L'écologie voulant nous visser sur notre lieu de naissance est donc à l'encontre du développement durable.

Les écologistes dont José Bové et sa Confédération Paysanne Internationale n'ont que du mépris pour ceux voulant émigrer dans le chaud et humide afin de ne pas polluer.(ce sont ces derniers qui ne pollueraient pas, je précise, dans le site, pour éviter l'ambiguïté )

Et rien n'est fait dans ce sens de sérieux.

Donc tout le monde arrive dans ce soit-disant Eldorado qu'est la région parisienne où le président de la république mange mal, où le président du conseil général mange mal et le président de n'importe quelle entreprise mange mal.

Ainsi cela entraîne la crise du logement, la pollution, l'insécurité, les exportations-importations internationales faisant travailler les gens en esclavage, la santé en train de régresser.

Un soit-disant argument inverse serait les médaillés aux jeux olympiques et des soit-disant progrès dans les records. Mais à la base c'est une manifestation avec des exercices de guerre.

Les participants sont tous piqués. Et ils n'ont pas la réputation de vivre très longtemps.

A côté, le père du body building plus fort qu'Arnold Schwartzenager pour l'entraînement matinal, plus petit et 30 ans plus vieux, disait "Ce que l'homme a fait, je n'y touche pas". C'est Jack Lalanne un Américain.

Face à cela, j'ai un début de formation en culture de verger en zone chaude et humide à proposer si cela vous intéresse."

 

Précisions :

- en face de la phrase parlant des présidents :

Comme les riches veulent avoir pitié des pauvres, et que je suis en dessous du seuil de pauvreté, donc pauvre, j'essaie moi aussi de penser aux riches (= poison en hébreu/araméen) qui vivent ainsi dans une situation un peu misérable.

- en face de la dernière phrase :

J'ai montré le plan du verger à l'équivalent du président d'un conseil général ou régional à Madagascar, pour du tourisme. Il m'avait dit que le président (de la république) serait content de voir ça.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0